LE PAYS BASQUE

Vacances au Pays Basque

Situé à l’extrême sud-ouest de la France, le Pays Basque Français fait partie du département des Pyrénées Atlantiques qui inclut également le Béarn. De nombreuses voies s'élèvent d'ailleurs aujourd'hui pour demander la création d' un Véritable département Pays Basque.

Le Pays Basque s'étend au sud de l'Adour entre Côte Atlantique, Pyrénées et Béarn, il se compose de 3 anciennes provinces: Le Labourd (875 km2 et 220 000 habitants)) regroupant les villes portuaires bien connues de Bayonne (40000 habitants) à Hendaye, la Basse Navarre (1345 km2 et 30000 habitants)et son chef Lieu, Saint Jean Pied de Port (1420 habitants), enfin La Soule (845 km2 et 17800 habitants) aux paysages Montagneux autour de Mauléon (3350 habitants).

La Côte au Pays Basque

Après les vastes plages des Landes devient très escarpée et découpe à partir de Biarritz, elle nous présente une succession de falaises jusqu'à Hendaye allant jusqu'à 50 mètres de hauteur.

La Montagne au Pays Basque

Quant à elle est constituée de la partie Occidentale des Pyrénées aux sommets moins abruptes, le point culminant du Pays Basque est le Pic d'Orhy en Soule culminant à 2017m. En règle générale les sommets les plus hauts se situent à l'est de la région vers le Béarn et au sud le long de la frontière Espagnole.

Les provinces du Pays Basque

Le Labourd

L’océan a joué un rôle primordial dans l’évolution de cette province. Les Vikings, en s’établissant sur la côte basque, laissèrent une partie de leur expérience de navigation qui fit la renommée des basques par la suite. Commerçants, corsaires et pécheurs de baleines étaient des protagonistes du front de mer alors que l’arrière-pays était peuplé de cultivateurs.
Le Labourd, dont la frontière emprunte une ligne Bidache – Hasparren – Itxassou, est l’endroit de la plus grande douceur des formes et des couleurs. L’expansion du tourisme, étant né avec Napoléon III, est aujourd’hui une des motivations des acteurs des villes comme Biarritz, Anglet, St Jean de Luz ou Hendaye.

La Basse Navarre

De culture et de tradition pastorales, la Basse Navarre est le plus répandu des territoires continentaux du Pays Basque nord.
Sa séparation avec la Navarre (espagnole) remonte au XVIe siècle, où de très dures guerres de religions provoquèrent une définitive fracture. Fixée au nord par un relief de collines verdoyantes, au sud par la montagne pyrénéenne, cette Basse Navarre garde ses racines et ses traditions rurales, essentiellement à l’approche des montagnes (canton de Saint Etienne de Baïgorry, Saint Jean Pied de Port et Saint Palais). L’activité agricole, il va sans dire, tient une place prépondérante en cette province ouverte depuis plusieurs années au tourisme vert, avec un succès notoire. La qualité et l’authenticité de cette terre n’y sont pas étrangères.

La Soule

En son cœur Mauléon, La Soule pourrait donner l’impression de vivre un peu isolée et dans l’ombre de ses deux voisines françaises, beaucoup plus médiatisées. Il n’en est rien, et cette province qui partage sa frontière orientale avec le Béarn, est un peu le jardin secret du Pays Basque. La tuile cède le pas à l’ardoise, la montagne se fait plus haute, plus rude et plus présente.Les gorges d’Holzarté et de Kakuetta mondialement connues, en apportent la preuve. Les vestiges historiques y sont aussi nombreux que dignes d’intérêt.

Laisser un commentaire